Jm Collell a exploré divers médiums et s'est tourné récemment vers le treillis métallique pour réaliser des portraits hyperréalistes. 

 

Inspiré par le cinéma et la mode et utilisant le treillis métallique avec la technique du dessin en hachures croisées, les traits de ses personnages sont recréés avec une telle précision que l'on peut voir une photographie réaliste surgissant à distance. 

 

Cette production révèle les forces et les faiblesses des individus apparaissant sur ses tableaux. 




Ces sculptures en treillis multicouches utilisent leur réseau de fils traversants pour créer des nuances plus profondes dans des zones de concentration et, en variante, un sens de la lumière dans les zones où sont retenus les fils.

 

 

 

Le travail demande une attention particulière de l'image pour que les formes et les ombres forment ces œuvres monochromatiques.

  

 

 

 

En fin de compte, ces travaux qui nécessitent beaucoup de temps sont le résultat de plusieurs feuilles de treillis en acier travaillant ensemble pour générer une image cohérente, créant des œuvres spectaculaires et saisissantes .